L'ACPM et le CESP publient un nouveau référentiel du Label Digital Ad Trust

Publié le 23 mars 2021
Trois ans après le lancement du label « Digital Ad Trust », le Comité Décisionnel qui représente l‘ensemble des instances du marché publicitaire digital (le SRI, l’UDECAM, le GESTE, l’Union des Marques, l’ARPP et l’IAB France) vient de confier au CESP et à l’ACPM la rédaction de l’évolution du référentiel.

Décerné aux sites, le label Digital Ad Trust B to B sera désormais fondé sur un indicateur composite couvrant six grandes dimensions clés :


  • La Brand Safety by design
  • La Visibilité
  • La Fraude
  • L’Expérience utilisateur & l’Encombrement publicitaire
  • Le Respect des données personnelles

Les principaux changements portent sur :

  • Les éléments quantitatifs à fournir pour les critères Brand Safety by design, Visibilité et Fraude : la possibilité sera offerte d’utiliser des chiffres des campagnes mesurées au cours des six derniers mois
  • Le critère de la Brand Safety rebaptisée « Brand Safety by design » ayant pour objectif de mettre en adéquation les contrôles avec l’ensemble des moyens utilisés par les éditeurs pour apporter la démonstration de la qualité de leurs contenus
  • Le critère de la Fraude est renforcé en incluant dorénavant le Trafic Invalide Sophistiqué (SIVT)

L’application de ce nouveau référentiel sera effective dès la prochaine vague 14 du label qui débutera le 14 avril 2021, afin de délivrer les premières certifications selon ce nouveau référentiel dès l’automne.


Consulter le Communiqué de Presse dans son intégralité :


Pour plus d'informations, rendez vous sur http://www.digitaladtrust.fr/