Accueil > Chiffres > Fréquentation > OJD / Médiamétrie

OJD / Médiamétrie

Internet, naissance de la mesure hybride

Logo OJD France

Les 2 grands producteurs des données chiffrées du marché publicitaire ont conclu en 2012 un accord pour construire la mesure hybride des sites internet. La mesure hybride est une réponse attendue de longue date par les annonceurs et les agences médias mais aussi par les éditeurs, tous à la recherche d’une plus grande fiabilité.

Deux types de mesures d’Internet étaient jusqu’à présent disponibles: la mesure de l’audience des sites effectuée par Médiamétrie//NielsenNetRatings, dite « user centric », et la mesure de la fréquentation des sites, dite « site centric » et réalisée par l’OJD.

Mediametrie_logo2

La mesure traditionnelle de l’audience des sites est issue d’un panel représentatif d’internautes dont l’ordinateur est équipé d’une « boite noire ». Cette boite permet d’enregistrer l’ensemble de la navigation effectuée. Les panélistes sont identifiés sur des critères qualitatifs (âge, catégorie socio-professionnelle, …). Les données ainsi recueillies sont ensuite extrapolées à l’ensemble de la population d’internautes (environ 30 millions d’individus).
Cette mesure porte en elle ses propres failles :
- la représentativité du panel.
- la difficulté à panéliser certaines catégories de la population.
- le risque d’erreur au cours de l’extrapolation en particulier sur les données « quantitatives » : pages vues et visites.

C’est ce dernier point qui a motivé en son temps le lancement de la mesure de la fréquentation des sites par l’OJD, créant ainsi les seules données quantitatives fiables, via des outils « labélisés » (Mediametrie-eStat, Adobe, Comscore, Net Solution Partner, AT Internet, …). Les chiffres certifiés par l’OJD portent sur le nombre de visites, de pages vues, la moyenne de pages vues par visite, et ce quel que soit le lieu (France ou étranger) et le support de connexion (Ordinateurs, Tablettes, smartphones).

La Réconciliation, le redressement et le calage

La mesure Hybride s’attache à améliorer le système, à parvenir à une vision complète et exhaustive de l’audience d’un site, à en enrichir les résultats en s’approchant au mieux de l’activité réelle.

La réconciliation des deux type de données (user et site) permet une « correction » du panel. Ainsi, à univers comparable (connexions France depuis un ordinateur), les chiffres fournis par l’OJD vont permettre de reconsidérer le poids de représentation, dans la population, de chacun des panélistes, et donc de corriger, l’audience globale.

Un échantillon représentatif de 200 sites certifiés par l’OJD, toutes familles confondues (portails, sites de contenu éditorial, d’annonces, d’e-commerce,…) est utilisé pour redresser l’échantillon d’internautes. Les résultats de l’ensemble des sites, sur le critère « Visiteurs Uniques » sont impactés, chaque panéliste étant concerné par au moins un de ces 200 sites.

Le calage concerne les résultats en matière de visites et de pages vues. Pour les centaines de sites certifiés par l’OJD, les données Nielsen sont remplacées par les données OJD (hors étranger et uniquement depuis un ordinateur). 

Schéma mesure hybride

© Médiamétrie